Un concept à s’approprier

Au sein du Défi Clé Water Occitanie, la mise en place de Living Lab permet de confronter la recherche scientifique sur la réutilisation de l’eau au terrain d’application, avec ses acteurs et ses contraintes.

La définition adoptée au sein de WOc est la suivante :

« Un Living Lab est un ensemble d’acteurs et de parties prenantes qui sont organisés pour permettre et encourager l’innovation, généralement dans un domaine ou une thématique spécifique, également souvent en lien fort (voire une spécialisation) avec un territoire donné »

A la fois environnement et approche, le Living Lab doit permettre la mise en place par co-construction d’un processus collaboratif de recherche et d’innovations entre acteurs et chercheurs. Il recueille les besoins des usagers et transforme ces besoins en question de recherche. Les usagers sont des acteurs clés dans le processus d’innovation.

Le Défi Clé WOc s’articule autour de 6 Living Labs en région, dont il est le coordinateur de l’ensemble ; chaque Living Lab est animé par un comité de pilotage qui lui est propre, composé à 50/50 par des acteurs de la recherche et les représentants des parties prenantes du territoire. Chacun de ces comités de pilotage est porté par le gestionnaire principal du territoire (métropole, EPCI, mairie, …).

Ces territoires ont été choisis en prenant en considération la diversité des milieux de manière à prendre en compte différentes problématiques et représenter la diversité du territoire régional. L’objectif étant de co-construire chaque Living Lab avec un comité de pilotage local qui permettra de mettre en évidence les problématiques du territoire en fonction des enjeux, et de les traduire en questions de recherche. Il s’agit là d’un outil qui permet la recherche collaborative.

Le comité de pilotage du Linving Lab se doit de suivre une charte de bonne conduite, qui favorise les discussions constructives et ouvertes à toutes les idées et propositions qui remontent du territoire.